Top PDF Évaluation de l'efficacité de la cigarette électronique sur le comportement tabagique

Évaluation de l'efficacité de la cigarette électronique sur le comportement tabagique

Évaluation de l'efficacité de la cigarette électronique sur le comportement tabagique

Le monoxyde de carbone a une affinité 200 fois supérieure à celle de l'oxygène pour l'hémoglobine et se fixe donc plus facilement. Il est responsable d'un vieillissement accéléré de l'organisme. La demi-vie du CO est courte, de deux à cinq heures, son taux se normalisant autour de quinze heures. Le taux de CO expiré reflète l'importance de l'inhalation de la fumée de tabac. Cette méthode permet donc l'évaluation du degré de l'intoxication de monoxyde de carbone, reflet du caractère actif du tabagisme à court terme) 6 . Cette mesure permet d'identifier le comportement du fumeur, d'évaluer les besoins nicotiniques, de motiver les patients. Elle est non invasive, rapide, peu chère, à résultats immédiats mais imprécise. Une personne non fumeuse a un taux équivalent à 2 ou 3 parties par million (ppm), le seuil d'alerte fixé par l'union européenne étant de 8.3ppm. Le tabagisme passif élève possiblement ce taux à 12 ppm et celui d'un fumeur est généralement entre 20 à 35 ppm. Les signes d'une intoxication au monoxyde de carbone sont des céphalées, des vertiges, des nausées, des troubles sensoriels, de la mémoire et du sommeil ainsi que des douleurs musculaires.
Show more

79 Read more

Intoxication au monoxyde de carbone au cours du sevrage tabagique associant les substituts nicotiniques à la cigarette électronique

Intoxication au monoxyde de carbone au cours du sevrage tabagique associant les substituts nicotiniques à la cigarette électronique

En 2014, selon le Baromètre santé 2014, l’usage actuel de la cigarette électronique concerne 6% de la population des 15-75 ans. Ils sont 57,3% à l’utiliser quotidiennement, soit 2,9% de la population générale (7). La cigarette électronique (e-cig) ou « vapoteuse », nicotinée ou non, est présentée comme un moyen d’aide au sevrage tabagique sans pour autant avoir démontré d’efficacité supérieure face au traitement de référence utilisant les substituts nicotiniques que sont les patchs (8). Une étude de 2014 de McRobbie et al, (9) montre qu’aucune différence significative n’existe dans l’abstinence à six mois de la consommation de tabac entre la cigarette électronique nicotinée et les patchs. Toutefois, une réduction significative du tabagisme est observée chez les patients qui continuent de fumer du tabac et utilisent conjointement leur cigarette électronique (10-12), ce qui la place davantage dans une stratégie de réduction des risques.
Show more

37 Read more

Effets physiologiques immédiats de la cigarette électronique : une revue de la littérature avec méta analyse

Effets physiologiques immédiats de la cigarette électronique : une revue de la littérature avec méta analyse

recherches sont nécessaires concernant ses effets physiologiques et ses effets potentiels sur la santé 6. La cigarette électronique comme outil de sevrage tabagique Chez les fumeurs, les raisons les plus fréquemment citées pour l'utilisation de la CE sont les avantages en termes de santé par rapport aux cigarettes classiques, suivies de l'aide au sevrage tabagique [43]. Compte tenu des produits de combustion présents dans les cigarettes classiques et de leur impact dramatique sur la santé, la plupart des fumeurs considèrent les cigarettes électroniques comme un moyen plus sûr de poursuivre leur consommation de nicotine [27]. Ils ont même la possibilité de diminuer progressivement la concentration en nicotine du e- liquid et ainsi éviter les symptômes de sevrages liés à l'abstinence [24]. Bien que la CE semble présenter de nombreux atouts en tant qu'outil de sevrage, la réalité est plus complexe que cela. Sept revues systématiques avec méta-analyses ont été réalisées ces dernières années afin d'évaluer l'efficacité des cigarettes électroniques comme méthode de sevrage [24]. Cependant, leurs résultats sont inconsistants et insuffisants pour affirmer la supériorité de la CE par rapport aux traitements de substitution nicotinique classiques [24]. Ces études permettent seulement de constater que l'utilisation de la CE est associée à une réduction de la consommation de
Show more

78 Read more

Trajectoires de consommation de la cigarette électronique en population d’adultes jeunes : étude qualitative menée auprès d’étudiants bordelais vapoteurs

Trajectoires de consommation de la cigarette électronique en population d’adultes jeunes : étude qualitative menée auprès d’étudiants bordelais vapoteurs

24 de carbone et autres produits toxiques suite à la combustion, inhalés dans la fumée du tabac. Cette combustion est donc responsable de la morbi-mortalité liée à la consommation du tabac (23). La RdRD peut être définie comme une stratégie visant à réduire les dommages causés par la combustion du tabac, en réduisant sa consommation sans nécessairement l’arrêter. Cependant, la RdRD peut être limitée par le phénomène de compensation. Les fumeurs qui diminuent le nombre de cigarettes consommées vont modifier leur comportement tabagique en prenant des bouffées plus intenses et plus longues dans le but de maintenir une nicotinémie constante. Ils augmentent par ce mécanisme leur exposition aux produits toxiques issus de la combustion (25–27). Chez les fumeurs engagés dans une stratégie de RdRD, l’utilisation de produits délivrant de la nicotine sans combustion tels que les TNS facilite la réduction de la consommation de tabac tout en maintenant une nicotinémie quasi-constante, sans le phénomène de compensation (25,28). Ainsi, lorsque le fumeur fait le choix de réduire le tabac plutôt que l’arrêter, il augmente ses chances d’y parvenir si cette diminution est associée à une substitution nicotinique. Néanmoins, la diminution du tabac doit être présentée par les soignants comme une étape intermédiaire avant l’arrêt, puisque c’est le seul objectif clairement associé dans la littérature à une réduction de la mortalité totale (18,25) .
Show more

254 Read more

Conception et évaluation d’une brochure d’information sur la cigarette électronique destinée aux médecins généralistes

Conception et évaluation d’une brochure d’information sur la cigarette électronique destinée aux médecins généralistes

tourner vers la cigarette électronique en contrebalançant « les risques prouvés et graves de la fumée du tabac » et « le risque potentiel et mal cerné de la cigarette électronique »(50). 6.3 Recommandations pour un public particulier ? Le débat perdure sur l’utilisation de la cigarette électronique chez la femme enceinte. L’alcool entrant dans la composition des e-liquides et le risque de syndrome de sevrage chez le nouveau-né à la naissance du fait de la perméabilité du placenta à la nicotine (51) sont des dangers à opposer à la moindre toxicité du dispositif par rapport aux cigarettes tabac. De même, chez les patients asthmatiques et allergiques, certains professionnels de santé constatent une majoration des effets indésirables pulmonaires à l’initiation de la CE (toux sèche…). En février 2016, Polosa et son équipe publie un article constatant le manque de recul ou de données précises sur la sécurité et l’efficacité des CE chez ces populations. Cependant, il confronte le devoir des professionnels de santé de privilégier toutes les voies possibles vers la réduction et le sevrage tabagique et conseille l’e-cigarette aux patients asthmatiques et/ou allergiques pour leur permettre de ne pas s’exposer à la fumée de tabac (52).
Show more

123 Read more

La cigarette électronique dans l’aide au sevrage tabagique : connaissances et conseils donnés aux patients par les médecins généralistes en Aquitaine, étude qualitative originale par la méthode du patient simulé

La cigarette électronique dans l’aide au sevrage tabagique : connaissances et conseils donnés aux patients par les médecins généralistes en Aquitaine, étude qualitative originale par la méthode du patient simulé

Concernant la EC comme moyen de sevrage tabagique, les médecins se trouvent actuellement dans la situation confortable où la EC semble avoir une efficacité acceptable sans effet secondaire sérieux ce qui facilite le positionnement de la EC dans leur arsenal thérapeutique. Cette zone de confort sera amenée à changer. Que la EC trouve du crédit ou non à travers les futures études, les médecins seront dans tous les cas confrontés à la réévaluation de deux questions : « la EC est elle efficace dans le sevrage tabagique ; est elle plus efficace que d’autres substituts nicotiniques ? » et « La EC est elle nocive ? » Dans quelques années, une nouvelle étude de ce genre sera utile afin de suivre l’évolution des pratiques.
Show more

46 Read more

Cigarette électronique et consommation tabagique de trente usagers précaires du CAARUD de Bordeaux sur six mois de 2017 à 2018

Cigarette électronique et consommation tabagique de trente usagers précaires du CAARUD de Bordeaux sur six mois de 2017 à 2018

En 2015, une thèse, visant à évaluer l’efficacité et la sûreté de la cigarette électronique au travers d’une méta-analyse, retrouvait un taux de sevrage effectif significatif à 3 mois mais disparaissant à 6 mois, évoquant un potentiel risque de rechute à long terme (99). En 2015, des résultats de l’essai ASCEND (88), portant sur l’utilisation de la cigarette électronique chez des fumeurs atteints de pathologies psychiatriques, suggéraient que le dispositif pouvait être un appui au sevrage aussi efficace que les thérapies de remplacement de la nicotine avec une consommation moindre à 6 mois chez ceux l’ayant utilisé, comparé à ceux ayant bénéficié des patchs seuls. Cependant, le risque de rechute sous e-cigarette serait plus important chez les personnes atteintes de maladie mentale que ceux non atteints. Dans le même sens, l’étude PATH publiée en 2019 et basée sur le suivi d’anciens fumeurs ayant eu recours à l’e-cigarette entre 2013 et 2015, retrouvait un risque de rechute significatif vers le tabac en comparaison avec ceux ne l’ayant pas utilisée (100,101).
Show more

68 Read more

Pépite | Caractérisation physico-chimique et évaluation de la toxicité des aérosols d’e-cigarette et d’un système de tabac chauffé

Pépite | Caractérisation physico-chimique et évaluation de la toxicité des aérosols d’e-cigarette et d’un système de tabac chauffé

augmentation (plus de 40% des vapoteurs en 2016) alors que la part de fumeurs (occasionnels ou quotidiens) s’élève à 58,8% (Pasquereau et al., 2017). Cependant, dans la population totale, la proportion des personnes consommant les deux produits est en baisse, alors que la proportion des anciens fumeurs devenus vapoteurs est stable. De plus, des études récentes ont étudié si la cigarette électronique pouvait aider à arrêter la consommation de tabac. Johnson et al ont montré que les cigarettes électroniques peuvent servir de substitut aux cigarettes de tabac et peuvent être un substitut plus efficace que la gomme à la nicotine pour réduire la consommation de tabac (Johnson et al., 2017). Ainsi, on remarque que l’e-cig permet d’aider une partie des fumeurs à arrêter la consommation de tabac même si elle semble être abandonnée par ceux n’arrivant pas à arrêter de fumer (Pasquereau et al., 2017). Les travaux du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) arrivaient à la même conclusion : l’utilisation de l’e-cig peut être considérée comme une alternative à la cigarette classique et comme un outil d’aide au sevrage tabagique pour les populations fumeuses (HCSP, 2016). Malgré tout, l’innocuité de ces dispositifs n’étant pas encore prouvée, il est important de rester vigilant sur la promotion de ces produits tout comme le souligne la Société espagnole de pneumologie et de chirurgie thoracique (SEPAR) qui a publié une déclaration officielle sur les e-cigarettes et l’IQOS. En effet, d’après une étude des preuves scientifiques disponibles, cette société conclue que « la sécurité des vapeurs ou des vapeurs inhalées par les utilisateurs de ces dispositifs ne peut être garantie. Les résultats contradictoires de divers essais cliniques et méta-analyses signifient également que ces dispositifs ne peuvent être recommandés pour leur efficacité en termes de sevrage, en particulier lorsque des traitements sûrs et efficaces sont disponibles pour aider à arrêter de fumer (varénicline, traitement de substitution de la nicotine et bupropion) » (Signes-Costa et al., 2019). C’est pourquoi il est nécessaire que de nombreuses études scientifiques soient réalisées pour répondre à la question de la toxicité de ces produits. Des problèmes peuvent aussi être rencontrés auprès des non-fumeurs, en effet, l’e-cig pourrait être une porte d’entrée au tabagisme.
Show more

65 Read more

Sevrage tabagique en prévention secondaire d'un syndrome coronarien aigu : la place de la cigarette électronique

Sevrage tabagique en prévention secondaire d'un syndrome coronarien aigu : la place de la cigarette électronique

Le sevrage tabagique était similaire chez les utilisateurs de CE (63,6%) et les non- utilisateurs (66,7%) après le SCA. La CE n’a donc pas montré d’efficacité sur le sevrage tabagique dans notre échantillon. S’agissant d’une étude observationnelle, ces résultats sont à interpréter avec prudence, les 2 groupes n’étant pas comparables puisque la CE a été utilisée par des patients ayant débuté le tabac plus tôt et avec une consommation tabagique plus élevée avant le SCA. Ceci explique également que seul l’arrêt sans aide a été significativement associé au sevrage, alors que l’efficacité des TNS est démontrée [24]. Concernant la diminution de la consommation, 100% des utilisateurs de CE après le SCA non sevrés ont diminué leur consommation tabagique (n=4) mais aucune différence n’a été mise en évidence avec les non-utilisateurs, l’interprétation de ce résultat étant limitée par la faible puissance de notre étude. De plus, notre étude ne prend pas en compte les facteurs confondants tels que l’intensité des symptômes initiaux, la durée d’hospitalisation, les complications au décours, les comorbidités, pouvant influencer la motivation au sevrage. Il existe une perception d’efficacité relative puisque 35,7% des utilisateurs de CE la citaient comme le moyen le plus efficace soit un taux similaire aux TNS dont les utilisateurs étaient 34,8% à les considérer comme les moyens les plus efficaces. Seul un quart des utilisateurs de CE l’a arrêtée par manque d’efficacité.
Show more

53 Read more

Pratiques, représentations et attentes des médecins généralistes des Alpes-Maritimes vis-à-vis de la cigarette électronique comme outil de sevrage tabagique: étude qualitative par focus group

Pratiques, représentations et attentes des médecins généralistes des Alpes-Maritimes vis-à-vis de la cigarette électronique comme outil de sevrage tabagique: étude qualitative par focus group

Pour l’HAS (25), « la cigarette électronique n’est pas recommandée à ce jour comme outil d’aide à l’arrêt du tabac, car son efficacité et son innocuité n’ont pas été suffisamment évaluées à ce jour ». Elle considère en revanche que « son utilisation chez un fumeur qui a commencé à vapoter et qui veut s’arrêter de fumer ne doit pas être découragée ». Sa position n’a pas évoluée depuis 2014. L’académie nationale de médecine a émit un rapport en mars 2015 (55). Elle recommande de « ne pas dissuader les fumeurs qui l’utilisent », car « la toxicité de l’e-cigarette est bien moindre que celle du tabac fumé ». Elle la décrit comme « un outil utile à la réduction de la mortalité, mais aussi de la morbidité tabagique », qui « contribue à aider les fumeurs qui l’ont adopté à se libérer du tabac ». Concernant sa toxicité à long terme, elle est « à l’évidence infiniment moindre que celle de la cigarette traditionnelle ». Elle recommande par ailleurs de réglementer sa fabrication et sa distribution, de favoriser l’émergence d’une e-cigarette « médicament », de maintenir et d’assurer l’application de l’interdiction de vente aux mineurs et de son usage au même titre que le tabac fumé et d’en interdire la publicité sauf dans son utilisation comme méthode d’arrêt si celle-ci est reconnue.
Show more

77 Read more

Les bénéfices de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique des patients fortement et moyennement dépendants au tabac

Les bénéfices de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique des patients fortement et moyennement dépendants au tabac

En 2014, des premières recommandations ont été établies par les autorités sanitaires françaises. La Haute Autorité de Santé informait que la e-cigarette n’était pas recommandée comme outil d’aide au sevrage tabagique. Son efficacité et son innocuité n’avaient pas été suffisamment évaluées. Elle considérait que sa toxicité était beaucoup moins forte qu’une cigarette. Son utilisation chez un fumeur qui avait commencé à vapoter et qui voulait arrêter de fumer ne devait pas être découragée (6). Le Haut Conseil de la Santé Publique précisait que la e-cigarette pouvait être considérée comme un outil d’aide au sevrage tabagique pour les populations fumeuses désireuses d’arrêter leur consommation de tabac. Elle constituait un outil de réduction du risque lié au tabac si elle était utilisée sans être associée au tabac (4).
Show more

136 Read more

évaluation de efficacité des implémentations de l'héritage multiple en typage statique

évaluation de efficacité des implémentations de l'héritage multiple en typage statique

Les divers sch´emas et techniques pr´esent´es plus haut ont ´et´e test´es avec la restriction suivante : – les sp´ecifications de Prm, en particulier le raffinement de classes, le renden[r]

15 Read more

She smoked a cigarette : elle fumait une cigarette ou elle fuma une cigarette ? Prétérit simple et construction de la télicité

She smoked a cigarette : elle fumait une cigarette ou elle fuma une cigarette ? Prétérit simple et construction de la télicité

Pour des exemples comme she smoked a cigarette, the man smoked a cigar, ou she ate her baked beans, on aurait tendance à parler a priori, hors contexte plus large, de constructions incluant leur terme dans leur sémantisme même, puisqu'un terme semble être inclus par la fin de la cigarette, du cigare ou de l'assiettée. On voit néanmoins que, dans certains contextes qui explicitement repoussent la borne d'accomplissement, comme BE + -ING le ferait, ces constructions verbales sont recatégorisées, n'incluant plus le terme le procès. Les traducteurs emploient alors l'imparfait, car le passé simple ne peut se prêter à une telle élasticité, une telle déformabilité, une telle indétermination.
Show more

24 Read more

Prévalence du craving tabagique en salle de naissance et évaluation du besoin de prise en charge par substitution nicotinique

Prévalence du craving tabagique en salle de naissance et évaluation du besoin de prise en charge par substitution nicotinique

patientes ont un risque augmenté d'anomalies du rythme cardiaque fœtal (OR = 1,65 , IC95% = 1,341 – 2,022) conduisant à un plus grand risque de naissance par césarienne ou extraction instrumentale (OR = 1,24 , IC95% = 1,012 – 1,523). Concernant la consommation de tabac en cours de travail, on peut s'interroger sur la possibilité d'une hypoxie fœtale. En effet, le monoxyde de carbone (CO) contenu dans la fumée de cigarette a une affinité pour l'hémoglobine 210 à 260 fois plus forte que l'oxygène. Lorsqu'il se fixe à l'hémoglobine, on obtient des carboxyhémoglobines, qui perturbent l'oxygénation des tissus.
Show more

42 Read more

Les usages du “cartable électronique”® : pour une évaluation des technologies dans l'éducation

Les usages du “cartable électronique”® : pour une évaluation des technologies dans l'éducation

Cependant, tous les projets éducatifs ne s'accompagnent pas simultanément d'une démarche de conception et d'observation de l'appropriation des technologies par les usagers or la prise en compte de l’innovation en fonction des seules possibilités techniques, telles que le conçoivent encore trop souvent les promoteurs, sans la prise en compte simultanée de données contextuelles, sociales et communicationnelles est aujourd’hui vouée à l'échec. Par conséquent, il convient de prendre en compte simultanément usages, technologies et contextes d'insertion car il importe de voir quelles sont les utilisations réelles et “in situ” des outils développés. Cette contrainte conduit à une collaboration souvent nécessaire sur le terrain entre les acteurs de la conception (informaticiens, promoteurs, politiques) et les acteurs de l'usage (chercheurs, utilisateurs, apprenants et pédagogues). Le développement d'un “cartable électronique”® à l'Université de Savoie nous a permis de mettre en œuvre cette démarche.
Show more

11 Read more

Inégalités sociales de santé et usage de la cigarette électronique chez des adultes en Aquitaine : données de l’étude e-TAC

Inégalités sociales de santé et usage de la cigarette électronique chez des adultes en Aquitaine : données de l’étude e-TAC

35 de revenus ou le niveau d’éducation. Il n’y a pas d’influence des facteurs socio-économiques de façon significative dans la l’expérimentation de la CE dans cette étude (65). En 2015, Rutten et al. étudiaient l’usage actuel de la cigarette électronique dans une enquête en ligne portant sur 2663 fumeurs réguliers. L’étude constatait que 20,4 % avaient un usage actuel de la CE de façon occasionnelle et 3,7 % avaient un usage actuel quotidien. Aucun facteur socio-économique n’influait sur le vapotage actuel chez des fumeurs de tabac (66). Ainsi, dans la littérature, le rôle des facteurs socio-économiques dans l’usage de la cigarette électronique est controversé et les études restent contradictoires entre elles. Il faudra d’autres études pour lever ces divergences. Les études de la relation entre usage de cigarette électronique et facteurs socio-économiques devront tenir compte de la définition de l’usage (expérimentation ou usage actuel), de la définition des indicateurs socio-économiques à l’étude, mais aussi de l’évolution du produit e-cigarette. Il est possible en effet que la relation étudiée change avec l’évolution du matériel qui compose le produit. Les usagers sont en demande d’un matériel de qualité (produisant de bonnes sensations, un meilleur throat hit, avec moins d’effets indésirables). Cela requiert des avancées technologiques qui pourraient en modifier le prix et donc l’accessibilité. Les études à venir devraient donc préciser à quelle génération d’e-cigarette elles s’intéressent. Cette notion faisait défaut dans l’étude e-TAC.
Show more

56 Read more

Implantation de lois de comportement mécanique à l'aide de MFront: simplicité, efficacité, robustesse et portabilité

Implantation de lois de comportement mécanique à l'aide de MFront: simplicité, efficacité, robustesse et portabilité

Ce fichier est converti en sources C++ formant un total de plus de 1500 lignes qui gèrent : - l’algorithme d’intégration, tel que décrit par S IMO et H UGUES (réduction à une équation scalaire) [22] ; - le calcul de l’opérateur tangent cohérent [21] ; - dans le cadre d’une adhérence au code Cast3M (voir la notion d’interface ci-dessous), le traitement des contraintes planes et/ou le passage en grandes transformations suivant différents formalismes dont les déformations logarithmiques [15]. En effet, ces points doivent actuellement être gérés au niveau de la loi de comportement dans Cast3M alors que les codes Code Aster et ZeBuLoN proposent des solutions génériques en amont et/ou en aval de la loi de comportement. Ce point est discuté en section 5.
Show more

5 Read more

La cigarette électronique : motivations et profils d’usage des adultes en médecine générale en Aquitaine, données de l’étude e-TAC

La cigarette électronique : motivations et profils d’usage des adultes en médecine générale en Aquitaine, données de l’étude e-TAC

12 INTRODUCTION Le tabac est une cause majeure de morbidité et de mortalité dans la population française (1, 2). Les risques graves du tabagisme sont prouvés et bien connus. En 2016, la motivation et l’accompagnement par un professionnel de santé (médecin traitant, tabacologue, addictologue), aidé ou non de substituts nicotiniques, reste la méthode de premier choix pour diminuer ou arrêter sa consommation de tabac, mais les échecs sont fréquents (3). Depuis quelques années un phénomène mondial est apparu : la cigarette électronique ou e- cigarette. Il s’agit d’un produit électronique qui simule l’acte de fumer du tabac et en préserve la gestuelle. L’e-cigarette produit un aérosol ou « vapeur », aromatisé ou non, qui peut contenir ou non de la nicotine à diverses concentrations. Ses usagers sont communément appelés des vapoteurs.
Show more

82 Read more

Relation entre l’usage de la cigarette électronique et le mésusage d’alcool chez les patients vus en médecine générale en Aquitaine

Relation entre l’usage de la cigarette électronique et le mésusage d’alcool chez les patients vus en médecine générale en Aquitaine

Results: Among 473 patients included in the study, 36% had tried electronic cigarette, 13% were current vapers. Alcohol misuse concerned 46.8% of patients, according to the AUDIT-C. 41 % of the population have already had a binge drinking. 27.9 % of the population have already been drunked in the last year. Experimentation of electronic cigarette, particularly the exclusive one, was significantly associated with risky behaviors regarding alcohol. Current vapers had a higher likelihood of reporting a drunkeness or a weekly binge drinking than non-experimenters.

56 Read more

Évaluation de l'éco-efficacité de différents scénarios de zonage de l'aménagement forestier

Évaluation de l'éco-efficacité de différents scénarios de zonage de l'aménagement forestier

terrestre ou d'ensemencement à J'intérieur de mini-serres en vue d'assurer la régénération. Arbres appartenant au groupe botanique des Magnoliophytes avec des feuille[r]

145 Read more

Show all 7941 documents...

Related subjects